13.12.2019

Les bougies parfumées en partenariat avec « L’Échappée Basque ».

Les bougies parfumées en partenariat avec « L’Échappée Basque ».

Voyage olfactif dans le Pays Basque.

Pour cette fin d’année, nous nous sommes associés à la jeune marque « l’Échappée Basque », pour créer des bougies parfumées.

Rencontre avec Caroline Aguirrebeitia, la créatrice de l’Échappée Basque :

Pourriez-vous nous en dire un peu plus sur vous, en tant que créatrice de la marque L’Echappée Basque ?

« Originaire du Pays Basque par mon père, j’y ai passé une partie de mon enfance entre Bilbao et les Pyrénées françaises. Pour les besoins de ma carrière professionnelle j’ai quitté le Sud et j’ai beaucoup voyagé. Je suis à la tête depuis 16 ans d’un bureau de représentation commerciale et presse dédié à l’hôtellerie de luxe. »

Pourquoi « L’Échappée Basque » ?

« L’Échappée Basque , c’est d’abord un nom qui me trottait dans le tête souvent quand j’avais à prendre l’avion. C’est une de mes amies du Pays qui travaille dans les parfums et la cosmétique qui m’a poussé à créer un parfum de maison pour me ramener chez moi. Malgré tous mes voyages et mon goût de découvrir le monde, aucune des senteurs que j’ai découvertes si raffinées soient-elles, n’ont réussi à égaler ces forts souvenirs d’enfance avec leurs odeurs authentiques : cette identité olfactive, la mienne.

J’ai choisi de créer L’Echappée Basque avec une collection de parfums dédiés à la maison pour égoïstement ramener toute la beauté du Pays Basque un peu à moi et la faire partager. »

Quand avez vous lancé la marque ? Quels sont les produits phares ?

« L’Échappée Basque a été lancée cet été. Il s’agit d’une collection de trois fragrances uniques, inspirées de la mer, de la terre et des montagnes basques, déclinées en parfum d’intérieur (diffuseur par capilla) et parfum de linge (spray). »

Comment sont fabriqués vos produits ?

« Les trois parfums ont été façonnés en collaboration avec la maison d’excellence Jean Niel, officiant à Grasse depuis neuf générations.

Le brief sur l’Echappée Basque les as inspirés puisque 6 ambiances olfactives en sont ressorties. J’en ai sélectionné 3 en fonction des souvenirs où ces senteurs me transportaient. Il est prévu d’élargir la gamme avec les 3 autres que je garde secrètes pour l’instant. »

Une collaboration basée sur des valeurs communes

D’où est venue l’idée de la collaboration avec 64 ?

« Lors de la création de la marque 64, j’étais déjà à Paris et passais tous mes étés au Pays basque. Le caractère précurseur de cette marque m’avait sauté aux yeux et son état d’esprit identitaire, authentique et convivial comme l’est le Pays Basque, juste relaté en 2 chiffres : 64 ; j’ai trouvé ça brillant. Alors quand j’ai créé l’Echappée Basque c’est vers 64 que je me suis rapprochée parce que j’y trouvais une similitude dans les valeurs que je souhaite donner à la mienne. Je suis très fière aujourd’hui de m’y associer par une collection de bougies. »

Avez-vous une petite anecdote ou un souvenir marquant en lien avec la marque 64 que vous pouvez nous raconter ?

« En septembre à Paris de retour des vacances du Pays Basque, c’est l’iconique tee-shirt logotypé 64 que nous arborions tous à la maison aussi fièrement que ma croix basque pour nous maintenir dans notre ambiance de vacances et c’est aussi et surtout ma voiture criblée d’autocollants 64 multicolores que j’adore décorer. Tant et si bien qu’un jour Boulevard du Montparnasse, je me suis faite arrêter pour défaut de visibilité sur la plage arrière. Je ne l’ai ai jamais enlevés, mon côté basque j’imagine ! »

Nos bougies :

Que vous soyez dans la région ou ailleurs, ces bougies vous rappelleront les odeurs sauvages du Pays Basque, à vous de choisir entre l’océan et la montagne ! Il vous suffira de fermer les yeux quelques secondes pour vous laisser emporter…

Bougies disponibles sur notre e-shop et dans toutes nos boutiques 64 !

Les parfums L’Echappée Basque sont en vente en ligne sur le site www.echappee-basque.com ainsi que dans les boutiques Concept 18 à Saint-Jean-de-Luz (1, rue Haraneder), et au Boudoir des Louloux à Biarritz (2, rue Simon Etcheverry)

Poster vos commentaires